Photos/Rencontres

Cooking in Chile : le live !

Article Cooking Chile-21Si on avait su qu’une discussion avec Rodrigo le photographe, lors d’une traversée de fjord sur la Carretera austral, allait nous conduire à un cours de cuisine dans le quartier branché de Santiago quelques semaines plus tard, bin… on l’aurait pas cru, et pourtant ! Cette session cuisine 100% chilienne s’est inscrite d’office dans les best-of de notre voyage.

Article Cooking Chile-2

Benjamin le cuistot donne les consignes

Quartier Bellavista, à quelques blocs des rues animées par une myriade de bars et restaurants : on franchit les portes d’une maison à la façade orange et rose. Dès la salle à manger, les couleurs vives sont toujours au rendez-vous et le ton est donné par les passoires et râpes à fromage en guise de luminaires. Les frères Fortuny, alias Rodrigo et Benjamin, ont redonné un coup de jeune à la maison de famille (des murs de 130 ans tout de même, époque arrière-grand-mère) et y ont installé le QG de soirées culinaires très réussies. On vous raconte ?

Cuisiner, c’est fun
Article Cooking Chile-16Le temps d’enfiler un tablier et direction la cuisine pour entrer dans le vif du sujet : nous voilà face à Benjamin, le chef cuistot, et ses ingrédients multicolores. Avec un savoir-faire acquis dans les cuisines du Ritz et du Marriott, les conseils de Benjamin c’est du solide ! Avec ces cours de cuisine, les deux frères ont avant tout envie de défendre l’idée que la cuisine est une affaire de convivialité, à réaliser sans complexe. Le pari est tenu avec le timing parfaitement maîtrisé de la soirée : en deux heures, on passe du produit frais à la dégustation d’un repas complet. Mais avant de se lécher les babines, il s’agit de se retrousser les manches et de mettre la main à la pâte. On est là pour ça après tout, non ?

Tipico chileno

Touche piquante sur le poroto

Du pisco sour à l’empanada en passant par la sopaipilla et le poroto, pour finir par la pera al vino arrosée de terremoto, nous avons participé à une véritable master class culinaire, option délices chiliens. On a appris à ce propos, que le pisco sour (cocktail pisco, citron vert, blanc d’œuf) est bel et bien péruvien, malgré l’invariable guerre de clocher. Tout comme le ceviche, fin du débat. Ce sont des cuistots chiliens qui le disent, d’abord !
Alors on a touillé, fariné, épicé, frit, bouilli, retouillé… et on a concocté une jolie assiette pleine de couleurs et de saveurs. Summum de l’art culinaire de la soirée ? L’enroulage d’empanada (moment critique s’il en est) de Cyril qui, trop occupé à son shooting photo pour écouter, a bourré à craquer son petit chausson et a dû mettre une rustine pour fermer le tout. Rhoooo le mauvais élève !!

Alerte tremblement de terre

Alerte tremblement de terre

Pour vous donner une idée de la tuerie du repas, une petite explication des noms de plats ci-dessus s’impose. Lempanada, si vous avez suivi les recettes Selles & Poivre, est un petit chausson cuit au four, garni de viande, oignons, œuf dur, olive et raisins secs. La sopaipilla se présente sous la forme d’une petite galette de pâte réalisée à base de citrouille, rapidement frite à la poële. Soupe de haricots blancs et citrouille, le poroto est agrémenté de pleins de petits légumes coupés finement. La poire au vin est pour finir un classique toujours aussi délicieux. Ultime découverte de la soirée : le terremoto. Ce cocktail s’appelle littéralement un tremblement de terre parce que « dès la première gorgée tout se met à bouger »… Ceci dit dans la bouche d’un Chilien pour qui en-dessous de 7 sur l’échelle de Richter ça ne vaut que l’appellation de « temblor » (vibration), ça en dit long sur l’activité sismique dudit cocktail !

En bref, grâce à un savant mélange entre gastronomie, gourmandise et convivialité, Cooking in Chile a tout pour devenir un must-do de votre séjour à Santiago.
> Retrouvez toute l’actu Cooking in Chile sur leur page Facebook

Publicités

4 réflexions sur “Cooking in Chile : le live !

    • Si tu suis toutes les indications de la recette déjà publiée, tu pourra réaliser de belles empanadas toi même avec tes petits doigts agiles ! Sinon attends notre retour on viendra te les livrer toutes chaudes 😉

  1. Pingback: Ceviche : ô sublime poisson cru | Selles & Poivre

À vous : faites-nous vibrer avec vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s