Carnets de route

Délices andins et autres surprises

plats traditionnels-16Assez parlé Selles, si vous le voulez bien pour cette fois-ci nous allons causer Poivre. Parce qu’en fait, on ne fait pas que pédaler dans la journée, on fait aussi honneur à la gastronomie locale. Dans les petits restos avec menu du jour, sur les marchés ou auprès des marchands ambulants, pour l’instant pas de risque de mourir de faim. Forcément, on ne maîtrise pas le vocabulaire, que ce soit pour le nom des plats ou même des ingrédients, alors on se lance avec plus ou moins de réussite dans l’assiette. Petite revue des délices (ou pas) dégustés sur la route. On ne se lasse pas de ces surprises gustatives, c’est ça aussi le voyage…

Riz poulet ou poulet riz ?

plats traditionnels-7

Caldo de gallina con arroz chaufa

Alors bien évidemment et sans surprise, le trio riz poulet patates est notre quotidien, sous toutes ses formes ! Tous les menus (almuerzo, déjeuner ou cena, dîner) commencent invariablement par une soupe, ou plus exactement un bouillon (caldo). De poule (caldo de gallina), très souvent, mais parfois aussi à base de mouton. Une soupe très fluide, agrémentée de pâtes, œuf battu, tiges d’oignons nouveaux, épices et parfois un œuf dur et du maïs frit. Oui ce n’est que le premier plat mais on est déjà bien calé après ça ! Puis on pense à la journée du lendemain à pédaler et on enchaîne sur le deuxième plat… De base : une moitié d’assiette de riz blanc. Accompagné de : poulet et patate au jus, poulet et lentilles, poisson frit patate ou encore viande avec divers assortiments mais toujours ultracuite. Parmi les vraies découvertes on a testé la Carapulcra qui est une sorte de purée réalisée avec des patates séchées (tout un concept). Pas inintéressant. Pour l’instant notre coup de cœur (fins gastronomes soyez indulgents) va au Arroz Chaufa, un riz sauté avec pleins de petites épices et condiments (largement inspiré de la cuisine orientale), et parfois contenant du… poulet, bravo à ceux qui suivent. Autre caractéristique : le chaufa est systématiquement servi en portion gigantesque (en mode « vous terminerez bien cette montagne de riz ? »). Toujours dans le domaine du riz, on a moins accroché avec le Arroz a la cubana, du riz blanc servi avec des bananes frites et un œuf au plat.

Pachamanca

Pachamanca

Côté viandes, on a mangé dans un resto de Pachamanca, un mode de cuisson de la viande sur pierre et à l’étouffée. Un peu étouffant d’ailleurs toute cette barbaque, et toujours très cuite. Mais bon on est des aventuriers de la cuisine ou on ne l’est pas !!

Frigo or not frigo ?

Festin à la polleria

Festin à la polleria

Les Pollerias (littéralement « pouletteries »;) autrement dit monuments incontournables de la restauration par ici, nous ont occasionné quelques jolis moments de décalage. Imaginez la scène : en pause dans une petite ville, le soir quand la faim nous tenaille, on repère un joli petit patio un peu à l’abri des klaxons assourdissants (toujours eux). On s’installe à une table, on attend la carte en croisant les doigts pour qu’il y ait de la bière fraîche (on y reviendra à celle-là). Le gargouillis nous laissant à peine le temps de se demander ce qu’on va se mettre sous la dent que l’on nous lance « Bonjour, vous prendrez combien de quarts ? » (de poulet, s’entend). Donc la carte c’est Poulet frites pour tout le monde !! On se gausse mais c’est pas mauvais, presque aussi bon que gras 🙂 On a même fait l’expérience inoubliable d’un dôme de salade accompagné de sauce sucrée, un émerveillement de tous les sens.

Pour ce qui est de la boisson, on ne se refait pas et on aimerait de temps en temps pouvoir siroter une bière fraîche. Ce sera sans doute signe des étapes de grand luxe car soit ils n’ont pas de bière (bon, mettez-nous un Inka Cola alors) soit elle est à température ambiante. Tout comme les bouteilles de Coca, sorties tout droit d’un… frigo Coca, mais pas branché sinon c’est trop facile. Petite parenthèse, les Péruviens ont réussi l’exploit de faire passer leur Inka Cola devant le cola rouge leader international (bon, la marque appartient tout de même au groupe Coca, tout comme de nombreuses eaux minérales d’ailleurs). L’Inka Cola en question est un soda jaune fluo goût banane, autant dire un délice mais ce sont les joies de l’immersion totale. Les refrescos (rafraîchissements) servis au menu sont eux aussi à température ambiante, c’est à dire tièdes mais ça passe. Grand moment de désarroi lorsqu’on a dû refuser de mettre des glaçons dans notre bière (si si) mais du coup on est super sobres… !

plats traditionnels-18Avec les petits pots de gelly de toutes les couleurs qu’on nous sert parfois en dessert, faute de se régaler on joue à Ghostbusters et Jurassic Park avec nos cuillères de gélatine 🙂 Enfin, pour finir le repas, on se rince la bouche avec un petit quartier de citron vert. Sur ce, à quelques jours des agapes de fin d’année, on vous souhaite un bel appétit !

Publicités

6 réflexions sur “Délices andins et autres surprises

  1. Euhhhh…Tout n’a pas l’air bon, mais bien présenté, c’est déjà ça!Tout ce qu’on peut vous souhaiter pour 2015, si j’ai bien tout lu, c’est de trouver un endroit où les frigos sont branchés!Bisous mes explorateurs de l’extrême. Mam’

  2. il y a des trucs qui me tentent et d’autres pas du tout …. par exemple le riz la banane et l’oeuf sur le plat pfffft…. bises

  3. Le poulet c’est bien….mais avez vous pu manger du hocki ?? 🙂
    Merci de nous faire voyager par procuration….ici RAS….alors profitez à fond !!
    Bisous !!

  4. La viande rouge, c’est pour bientôt vers l’Amérique du Sud et elle est excellente ! Idem pour les cocktails 😉

À vous : faites-nous vibrer avec vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s