Carnets de route/Photos

Au bonheur des col(le)s

News 07 décembre-3Avec une vue plongeante sur les Brice de Nice du Pacifique, nous avons dégusté un ceviche d’anthologie pour notre première journée péruvienne. Nous n’avons pas tenu 24 heures avant d’enfourcher nos vélos (incorrigibles). Le deuxième jour, nous avons donc traversé l’enfer des bouchons limeños (plus jamais on ne râlera sur l’A86), dans une logorrhée de klaxons et de gaz d’échappements, avec des microbus qui pilent sous le nez tous les 200 mètres. Puis au péage (véridique), on a entamé un looonnng faux plat sur une voie rapide ayant une originalité, la possibilité d’y faire demi-tour (il suffit d’ouvrir une brèche dans les rails de sécurité, finalement).

News 07 décembre-7Accompagnés par un concert de klaxons, rivalisant d’originalité, on a donc entamé une ascension de malade, soyons clairs. Parlons-en des klaxons, on a un petit faible pour la mélodie « caravane du Tour de France » de certains microbus (on se sent tout ragaillardi) mais notre gros coup de cœur va indéniablement au radar de recul Lambada, on veut le même 🙂 Ici tous les véhicules se pouètent vigoureusement avant de se doubler, et on y a droit à tous les coups, alors autant se divertir en étudiant la musicalité de la chose… eh bien on peut vous dire qu’ils se font plaisir les mecs !

News 07 décembre-12Après 3 jours de pédalage voici le premier point route : on s’est hissés à 850 mètres d’altitude le premier jour, 2400 mètres le 2e (ça a piqué un peu) pour arriver à 3000 mètres le 3e jour, juste pour la beauté de la concordance des chiffres. Enfin on n’a signé nulle part pour 1000 m de dénivelé par jour, qu’on soit bien d’accord… ! Suivant le fond de vallée sinueux et tellement encaissé (les sommets avoisinants doivent allègrement titiller le Mont Blanc) on se sent tout petits…

Grosse récompense après l’effort (oui même à 9km/h de moyenne, ça compte, et puis d’abord c’est pas juste on n’a pas eu une seule descente) : ici les portions sont tellement généreuses que même nos estomacs énervés de cyclistes affamés peinent à tout engloutir… Manquerait plus qu’on finisse l’aventure en mode fringale !

Publicités

6 réflexions sur “Au bonheur des col(le)s

  1. C’est parti mes storckis !!!! Merci pour ce premier clin d’oeil (déjà) complètement euphorisant. J’ai les cuisses qui brûlent pour vous 🙂 Le premier à 4000 a gagné. Des bisousssss

  2. coucou ça fait drôle de vous voir dans mon ordinateur
    et alors pas de photo de pain aux raisins ni pain viking
    j’espère que tout va bien pour vous
    je prends soin de votre petite sœur !!!!!
    j’attends avec impatience de voir d’autre photos vous devez en voir de jolies choses !!!
    amitiés de votre boulangère préférée 🙂

À vous : faites-nous vibrer avec vos commentaires !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s